Aménagement d’ouvrage hydraulique et de restauration de berges à Oytier-Saint-Oblas

Aménagement d’ouvrage hydraulique et de restauration de berges à Oytier-Saint-Oblas
08/12/2016

Jeudi 8 décembre, le Syndicat Rivières des 4 Vallées et la commune d’Oytier-Saint-Oblas ont réceptionné les travaux d’aménagement menés sur le Charantonge en réponse aux dégâts causés par la crue de novembre 2014. En effet, les berges du ruisseau avaient été fortement endommagées entrainant jusqu’à aujourd’hui, la fermeture de la route du Chemin de la Passerelle à Oytier-Saint-Oblas.

En 2015, le Syndicat Rivières des 4 Vallées a mandaté une étude de dimensionnement du pont du Pavy qui a mis en lumière les dysfonctionnements hydrauliques.
Pour solutionner durablement le problème, le pont a été redimensionné dans l’objectif de supprimer les débordements qui ont lieu par-dessus la route, jusqu’à une crue d’occurrence décennale. Les berges ont quant à elles été restaurées et protégées par des aménagements utilisant les techniques de génie civil et de génie végétal (fascine de saule et lits de plants et plançons) pour limiter leur dégradation et leur déstabilisation.

Un travail de longue haleine qui, au-delà des autorisations réglementaires, a demandé une phase de concertation avec les riverains et nécessité la recherche de financement. Les travaux s’élevant à plus de 110 000€. Les travaux d’aménagement du pont et de la voirie sont financés par la commune d’Oytier-Saint-Oblas (aidés à hauteur de 20% par l’Etat) et les travaux de restauration des berges et du lit de la rivière par le Syndicat Rivières des 4 Vallées.

Les travaux, qui ont débuté le 28 septembre 2016, se sont fait sous la maîtrise d’œuvre du bureau d’étude ABEST Ingénierie. Les entreprises retenues pour la mise en œuvre des travaux sont Guillaud TP pour la partie terrassement, ouvrage hydraulique, enrochement et voirie et Genevray SAS pour les aménagements en génie végétal.
Les contraintes de terrain étaient très fortes, mais le chantier s’est déroulé dans de bonnes conditions et a pu respecter les délais réglementaires imposés par l’Etat puisque tout travail dans le lit de la rivière était interdit après la date du 2 décembre 2016.

Les élus de la commune, ainsi que les élus et techniciens du Syndicat Rivières des 4 Vallées ont pu officiellement assister à la réouverture du pont du Pavy et du chemin de la passerelle pour tous les usagers.

Retour à toutes les actualités