Atelier de concertation pour le Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau

Atelier de concertation pour le Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau
29/09/2017

Ce jeudi 21 septembre 2017, l’ensemble des usagers de l’eau (agriculteurs, gestionnaires de l’eau potable, industriels et institutionnels) ont été conviés pour le premier atelier de concertation du Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau (PGRE) lancé par le Syndicat Rivières des 4 Vallées. Plus de 30 personnes étaient présentes pour participer aux ateliers permettant de co-construire un programme d’actions cohérent et partagé de tous, sur le territoire.

DES ATELIERS DE CONCERTATION POUR UNE GESTION PARTAGÉE DE LA RESSOURCE EN EAU

Ce jeudi 21 Septembre, le Syndicat Rivières des 4 Vallées organisait le premier atelier de concertation pour élaborer le Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau (PGRE), à Moidieu-Détourbe. Cette réunion a rassemblé les gestionnaires de réseaux d’eau potable, les industriels, ainsi que les irrigants présents sur le bassin-versant des 4 vallées.

Afin de mettre en place une gestion cohérente et efficace de la ressource en eau sur le territoire, le Syndicat élabore et anime deux ateliers de concertation avec l’ensemble des usagers de l’eau. La notion de partage de la ressource en eau étant essentielle à la construction du PGRE, la concertation entre le syndicat rivières des 4 vallées et les usagers du territoire est une étape fondamentale à l’élaboration de cet outil. Le premier atelier, organisé ce jeudi, avait pour objectif d’identifier les actions de préservation de la ressource en eau à mettre en œuvre sur le territoire. Il s’agissait ainsi de permettre à chacun de s’exprimer et d’échanger sur les actions d’économie d’eau à mettre en place sur le territoire des 4 vallées, au niveau de chaque usage, par rapport à quatre thématiques : eau potable, industrie, agriculture ou communication et sensibilisation.

LE PLAN DE GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU

Le PGRE est un outil de gestion et de partage de l’eau qui regroupe les décisions et actions qui doivent être mises en place sur le territoire. Il doit permettre de garantir une quantité suffisante d’eau dans les eaux de surface ou dans les nappes souterraines, pour obtenir un équilibre entre la disponibilité de la ressource et les prélèvements réalisés sur celle-ci.

Ainsi, il a pour vocation d’éviter les situations de crise de l’eau (arrêtés sécheresse et restrictions) et assurer aux usagers préleveurs du territoire, la durabilité de leur activité. Nous pouvons par exemple rappeler que la nappe alimentant le captage de Détourbe, destiné à l’alimentation en eau potable par le SIE de l’Amballon, a été au plus bas cet été, montrant ainsi la nécessité de gérer efficacement la ressource en eau à une échelle globale.

ARRÊTÉ SÉCHERESSE, LA NÉCESSITÉ D’UNE GESTION EFFICACE

Depuis le 18 juillet 2017, le département de l’Isère est entré en situation d’alerte sécheresse. Cette décision fait suite à un constat global d’une diminution des débits et du niveau des nappes. Des mesures restrictives sont alors mises en place pour pallier ce déficit. Le territoire des 4 Vallées n’échappe pas à ces mesures dont l’objectif est de diminuer les sollicitations sur la ressource lors des manques d’eau et empêcher une situation de « crise de l’eau ». C’est dans le but d’anticiper ce genre de situations que le PGRE est construit sur le territoire en favorisant un partage équilibré de la ressource.

Un 2ème atelier de concertation est organisé le mardi 14 novembre à 14h00 afin de valider le programme d’actions du PGRE et établir un scénario de partage de la ressource, basé sur la répartition de volumes prélevables entre les différents usages.

Retour à toutes les actualités