Gestion de la végétation sur les berges de la Sévenne : un vaste plan d’entretien

Gestion de la végétation sur les berges de la Sévenne : un vaste plan d’entretien
13/07/2018

Elagage, recépage, évacuation d’embâcles… Depuis lundi 9 juillet, des équipes parcourent les rives de la Sévenne pour réaliser l’entretien de la végétation nécessaire au bon fonctionnement de la rivière.

La végétation rivulaire (appelée ripisylve) joue un rôle important pour la qualité de l’eau (maintien d’une température adaptée à la faune piscicole, filtre à polluant...) mais elle joue également un rôle primordial dans la prévention des inondations. Les racines fixent les berges et limitent ainsi les érosions dues aux fortes pressions exercées par l’eau en cas de crue.
Un bon entretien est nécessaire. A défaut, des embâcles (amoncellement de bois et de déchets) se forment et font blocage à l’écoulement, notamment à l’amont des ponts, ce qui augmente le risque de débordement.

L’entretien régulier de la végétation est une obligation qui incombe au propriétaire d'une parcelle riveraine d'un cours d'eau (Article L215-14 du code de l’environnement).
Un manque d’entretien a été observé sur la majorité du territoire et les dégâts causés ont mis en évidence la nécessité de la gestion de la ripisylve. Le Syndicat Rivières des 4 Vallées a donc entrepris la réalisation d’un plan de gestion à l’échelle du bassin versant pour se substituer aux riverains. Une Déclaration d’Intérêt Général, permettant d’investir de l’argent public sur des terrains privés, a été validée et une convention a été signée avec chaque propriétaire pour autoriser l’accès à leurs terrains. Le marquage des arbres à traiter a été réalisé en leur présence.

La Sévenne a été identifiée comme secteur prioritaire (notamment à cause des inondations sur la zone de Leveau).
Depuis ce lundi 9 juillet, des équipes d’entretien du groupement d’entreprise Charly Nature et Aménagement Saunier Création se rendent sur les sites préalablement repérés par le Syndicat (Vienne, Chuzelles et Saint-Just-Chaleyssin en 2018) pour :
- élaguer ou recéper (ni coupe à blanc ni de dessouchage pour ne pas déstabiliser les berges)
- enlever les embâcles qui entravent la circulation naturelle de l'eau
- faucher et tailler les végétaux se développant dans le lit du cours d'eau
- ramasser les déchets

Les travaux se font dans le cadre du Contrat de rivière des 4 Vallées. Le bassin de la Gère sera le second au programme de travaux, puis viendront ceux de la de la Véga et de l’Amballon.

L’opération menée par le Syndicat Rivières des 4 Vallées vise à apporter un soutien aux propriétaires pour faire face aux difficultés rencontrées et montrer les bonnes pratiques, mais ils devront assurer par la suite l’entretien quotidien qui leur incombe pour assurer la prospérité de l’opération.
Le guide des bonnes pratiques pour l’entretien de la végétation leur sera remis. Il est également téléchargeable sur le site internet du Syndicat dans la rubrique documentation.


Retour à toutes les actualités