Une gestion concertée pour la préservation de la ressource en eau sur le territoire des 4 Vallées

Une gestion concertée pour la préservation de la ressource en eau sur le territoire des 4 Vallées
13/07/2017

Ce mardi 4 juillet, le comité de pilotage pour le Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau s'est réuni afin de faire un point d'avancement sur l'élaboration en cours du PGRE. L'ensemble des acteurs de l'eau du territoire se sont impliqués pour la bonne gestion de leur ressource en eau.

Plus de 13 millions de m3 d’eau par an (13 milliard de litres d’eau !) sont actuellement prélevés dans nos rivières et nappes souterraines. Ce prélèvement en eau est destiné à l’alimentation en eau potable, l’industrie et l’agriculture. Ces prélèvements sont réalisés pour 23% dans les eaux de surfaces et pour 77% dans les eaux souterraines.

Sur le bassin versant des 4 Vallées, l’équilibre de la ressource en eau est fragile. Une Etude Volume Prélevable a confirmé un déséquilibre quantitatif des eaux de surfaces et l’instabilité quantitative des eaux souterraines. Ce déséquilibre de la ressource en eau peut, à terme, induire une situation de crise de l’eau, entraînant alors des restrictions, voire des interdictions de certains usages, pouvant ainsi créer des conflits d’usages.

Le Syndicat Rivières des 4 Vallées est la structure porteuse du Plan de Gestion quantitative de la Ressource en Eau (PGRE) des 4 vallées, dont l'élaboration est en cours. Cet outil doit alors permettre d’anticiper ces situations de crise et garantir la disponibilité de la ressource pour l’ensemble des usages. Le PGRE confère un cadre contractuel pour tous les usagers de l'eau. Il permet de définir des volumes maximums pouvant être prélevés afin de garantir un bon équilibre entre disponibilité et prélèvement de l'eau. Un programme d'actions, cohérent sur le territoire, est construit de manière concertée avec l'ensemble des acteurs afin d'atteindre ses objectifs quantitatifs.

La deuxième réunion du comité de pilotage a eu lieu ce mardi 4 juillet en présence des acteurs de l’eau du territoire. Cette réunion a permis de faire le point sur l’avancement de la mission PGRE, en particulier des rencontres avec les usagers (Alimentation en Eau Potable, Agriculture, Industries) et de constater l’évolution des prélèvements sur les différents secteurs de gestion du territoire. La stratégie de communication et de concertation a également été présentée.

Viendra ensuite la mise en oeuvre d’ateliers de concertation animés par le Syndicat. Ils auront pour objectif d’impliquer tous les usagers de l’eau dans l’identification d’actions de préservation de la ressource en eau, et la définition d’un partage concerté des volumes prélevés autorisés.

Les premiers ateliers de concertation débuteront prochainement. Des invitations seront transmises à l’ensemble des usagers de l’eau du territoire (gestionnaires réseaux eau potable, agriculteurs et industriels).

Retour à toutes les actualités